26 mars 2015

Les fantômes, ces trolls.

Save El Dorado - John Powell/Hans Zimmer




Un petit strip entre deux gros rendus ^^ J'ai pas chômé cette semaine.
Sinon je vous conseille vraiment Si je reste de Gayle Forman, c'est assez rapide et chouette à lire. Et je crois même qu'il a été adapté en film, à vérifier.

Bref, que vous dire d'autre ?
Pour moi le 2ème trimestre est terminé. Pour la plupart d'entre vous c'est probablement le cas aussi, et j'adresse une pensée aux 1ères et Terminales qui sont dans les Bacs blancs, les TPE ou leur orientation post-bac, ou que sais-je encore. On va y arriver. ;)

Ah si, j'oubliais !
Je ne vous montre pas souvent jamais les travaux que j'effectue en cours. En général c'est parce que je les trouve inintéressant ou pas réussis, bref je ne suis jamais satisfaite. Ou alors c'est parce que je n'ai pas le temps de les scanner lorsque c'est sur papier. Et c'est le cas pour le cours de BD. Mais cette semaine, en petit bonus, je vous offre le dernier rendu que j'ai réalisé :) 2 pages de BD couleur, au numérique !

Il fallait faire 1 ou 2 pages d'une histoire adressée aux 8-9 ans (donc zéro violence, pas de sexe, etc), en rapport avec la nourriture et il fallait qu'un des personnages (principal ou secondaire) possède un pouvoir magique.
La grosse difficulté c'était de mettre en place l'univers très rapidement. J'ai carrément pas de situation initiale puisque le problème survient dès la première case. J'ai aussi eu beaucoup de mal à caser la contrainte de la nourriture dans le scénario (d'ailleurs je trouve ma chute un peu faible). Mais bon j'ai dessiné des pirates donc je suis contente :D
Pour la mise en couleur, j'ai encore pas mal de progrès à faire, mais j'aime bien le rendu sous-marin. ^^ Et pour le lapin-licorne sur la voile, c'est... une histoire que je vous raconterai peut-être une autre fois.

Sur ce,

À (peut-être) la semaine prochaine, bande de dingos !

19 mars 2015

Le mec qui avait la barbe bleue.

So Close - Jon McLaughlin

D'après La Barbe Bleue(1697) de Charles Perrault.


Vouala. C'était le strip top-secret. Contents ?

Ça faisait longtemps que je n'avais pas bossé sur un truc aussi long. En plus avec les études et tout, ça m'a pris plus de temps que prévu, sans parler du fait qu'à cause d'un petit coup de mou je m'étais interrompue. Enfin voilà !

Pourquoi La Barbe Bleue ? Et bien il se trouve que c'est l'un de mes contes favoris. J'avais une édition (que j'ai toujours en fait) illustré par Jean Claverie et que je passais mon temps à lire et à relire. Je le connais presque par cœur depuis toute petite et je désespère de voir une adaptation Disney ! xD
Ayant un fort attrait pour la parodie (certains d'entre vous le savent *tousse* pauvre Layton *tousse*), j'avais envie de reprendre le conte à ma sauce, toujours avec cette technique de décalage entre la voix-off et l'action.

En tout cas j'espère que ça vous aura plu ! Les aplats ne sont pas d'une qualité incroyable, et de manière générale le visuel n'est pas fantastique. Mais c'était un exercice de plus pour moi au niveau mise en scène et découpage, et j'espère que vous aurez au moins bien rigolé. :3

Sur ce,

À (peut-être) la semaine prochaine, bande de moustiquaires !

12 mars 2015

Les poissons, les poissons, moi J'ADÔRE les poissons !

The Journey To The West - Joe Hisaishi




Voilà, un petit strip sympa pour cette semaine. Parce que c'était bien marrant de dessiner la poiscaille. Peuchère ça m'a rappelé mon pays, avé la bouillabaisse. #tmtc

Vous avez le droit de vous plaindre de la brièveté des strips de ces dernières semaines. Mais PROMIS la semaine prochaine c'est le strip top-secret qui vous attend ! Un truc bien long et tout comme ma b :D Soyez patients !

Sur ce,

À la semaine prochaine, bande de kaplans !

5 mars 2015

#130 Faites l'humour et des câlins.

Far From Any Road - The Handsome Family



Voilà. J'ai qu'ça qu'à dire. Vous avez vu ? Ma tablette graphique est revenue :D
Avouez que ce serait pas totalement incohérent, le prix Nobel du Rire. Ça fait du bien de rigoler après tout, et en plus ça éloigne les noireaudes.

Du coup j'ai bien vérifié, il n'y a pas de Prix Nobel du Rire. Par contre il y a le Prix ig nobel, qui n'en est pas loin. Pour plus d'infos, wikipédia est votre ami.

C'était un peu le prétexte cette semaine pour me dessiner avec un kigurumi de mon imagination (un jour peut-être le confectionnerai-je). Et vous, il y a des prix Nobel que vous aimeriez voir inventés ? Genre le Prix Nobel de la contrepèterie, ça serait bien fun.

Bon sachez qu'avec le retour de Germaine, j'ai pu terminer le strip top-secret que je prépare depuis décembre. Du coup il arrivera prochainement. En fait je me le réserve pour une semaine où je n'aurai pas le temps de dessiner pour le blog. Pas bête, hein ? ;)

Sur ce,

À (peut-être) la semaine prochaine, bande de Chroicocephalus ridibundus !

26 févr. 2015

Le Manque de Moyens

Roxanne's Theme - Hans Zimmer

 (notez le scanner qui m'a coupé le bas de la page.)


Oui cette semaine c'était un peu le retour à l'âge de pierre et je m'en excuse. Pas que ça me déplaise de faire de la plume et de l'aquarelle, mais je n'ai pas toujours le temps de scanner ce que je fais. D'autant plus que le scanner de Cohl m'a coupé le bas de chaque page et a supprimé pas mal de tâches de couleur é_é Bref.

Du coup vous l'aurez compris c'était un peu la folie, mais la semaine prochaine j'aurai de nouveau ma tablette et plein d'idées en tête ! Vouala.

En attendant je vous souhaite à tous une bonne continuation, que vous soyez en vacances ou pas et sur ce,

À (peut-être) la semaine prochaine, bande d'imprévus !

19 févr. 2015

Angoulême 2015 : Partie 2

Ashitaka And San - Joe Hisaishi

Pour voir la partie 1 du voyage à Angoulême, cliquez ici. Bonne lecture !




Voilà pour la suite et fin du voyage à Angoulême. Y'en a plein qui s'attendaient à ce que je révèle le contenu de la carte qu'on a offert à Boulet. C'est un secret que nous emporterons dans nos tombes.

Ah, et le petit bonus. Le lendemain du retour, lundi en cours de dessin d'objet :
On applaudit au passage les gens qui ont fait des apparitions dans les strips sur le voyage, parce que je leur ai pas demandé la permission (je vais me faire taper à la rentrée...).

Bon et sinon à part ça je suis en train de vous préparer un strip un peu spécial. Genre un peu long et tout (mais sans Johnsson, promis) et avec plus de couleurs que juste les cheveux et le pull. Mais je ne sais pas quand il arrivera, héhé. 

En attendant on reprend les strips à 19h et on croise les doigts pour que je continue de tenir le rythme. Merci d'être toujours là pour me soutenir en tout cas, ça compte vraiment pour moi. :) Je vous souhaite de bonnes (fin de) vacances !
Sur ce,

À (peut-être) la semaine prochaine, bande d'agglomérats de cristaux de neige !

PS : La BD qui nous a tant plu à Anaïs et moi, c'est Vénéneuses de Thomas Gilbert, aux éditions Sarbacane. Je vous la conseille vivement. :)

14 févr. 2015

#15 Critique : "Les Nouveaux Héros"

Salut à tous et à toutes ! On se retrouve pour une petite critique cinématographique du tout récemment sorti Les Nouveaux Héros ("Big Hero 6"). Pour commencer, voici la bande-annonce :


Je dois bien admettre que j'attendais ce film depuis un petit moment, et j'étais assez déçue que le dernier Disney estampillé Marvel ne fasse pas plus de bruit que ça (sans parler du fait qu'il ne sort en France que bien après sa sortie aux USA...). Voyons ce que ça donne !

Hiro Hamada, un petit génie de l'informatique, découvre un complot criminel qui pourrait être lié à la mort brutale de son grand frère, Tadashi. Aidé de ses amis et du robot infirmier Baymax conçu par son grand-frère lui-même, Hiro va tenter de déjouer ce complot à l'aide d'armes technologiques plus performantes les unes que les autres.
(ouaip c'est court comme résumé, mais sinon il y a beaucoup trop de choses à expliquer)

On commence comme toujours par le graphisme ! Et bien si j'avais trouvé peu esthétique la 3D pour la Reine des Neiges, je dois dire que le côté lisse et très coloré correspond parfaitement à l'univers de Big Hero 6. En effet, des armures jusqu'aux réactions chimiques, et sans parler de toutes ces couleurs ! Et puis la ville de Sanfransokyo, quoi ! Il y a de superbes séquences (de vol, notamment), qui sont visuellement magnifiques et qui en mettent plein les mirettes. Ça m'a par moment rappelé Tempête de Boulettes Géantes (studio Sony Pictures), donc ça ne m'a pas déplu. De plus, le chara-design est varié et du coup chaque personnage semble vraiment unique. Du coup de ce côté-là c'était plutôt des paillettes dans les yeux, donc j'étais bien contente !
On passe maintenant aux personnages ! Comme toujours on terminera par les plus importants :
La bande de copains : Honey Lemon, Wasabi, Gogo Tomago & Fred. Ils sont.... Non je suis un peu sévère. Chacun a droit à sa petite scène de présentation, à sa propre personnalité et de manière générale ils sont tous très drôles et s'amusent à péter des clichés du cinéma (la course poursuite en voiture, etc). Et identifiables, puisque j'ai réussi à vous redonner leurs noms sans regarder Wikipédia (sisi, j'le jure). Mais ils restent un ensemble de personnages secondaires assez stéréotyéps. De bons personnages secondaires. En réalité je m'attendais à ce qu'ils soient un poil plus importants.
Tadashi, le grand frère. L'adorable grand frère. Il n'a pas beaucoup de présence à l'écran, mais on en tombe amoureux dès les premières scènes. Et on souffre de sa perte avec Hiro, car on s'y attache vraiment aisément. Et même si en effet il dégage dans la première demie-heure de film, on continue de l'aimer tout le long. Conclusion : Il remplit très bien son rôle de personnage destiné à mourir. :'(
Baymax, ou le substitut de grand frère. Hilarant, attachant, émouvant, pouca pouca pouca ! C'est le robot qu'on voudrait tous avoir pour veiller sur nous et qu'on veut garder avec nous jusqu'à la fin et même après ! C'est tout ce qu'il nous reste de Tadashi et Baymax devient alors le personnage le plus adorable du film. Il est encore plus attachant que le chat du film ! LE CHAT ! C'est pas une preuve, ça ?! Pour conclure, c'est non sans émotion qu'il m'a rappelé le Géant de Fer, parce que c'est quand même un personnage un peu similaire. Et c'est vraiment beau.
Et pour terminer, Hiro. Je doutais de ma capacité à m'attacher à un personnage aussi jeune (14 ans), surtout qu'il est plutôt arrogant. Mais Hiro, en plus d'avoir une bouille d'amour, est hyper touchant. Il nie tout le temps le fait que la mort de son frère l'a touché, mais c'est lorsqu'il laisse vraiment éclater sa colère qu'il m'a le plus captivée. De manière générale tout tourne autour de Hiro et de ses rapports au décès de Tadashi et sa manière de faire son deuil (d'où les personnages secondaires qui s'effacent). De ce côté-là, il est très bien géré et très émouvant. Hiro est adorablement captivant.
Parlons maintenant du scénario ! Et au découpage général du film, en fait. Les créateurs ont pris le parti de centrer l'histoire sur les personnages et le relationnel, ce qui n'est pas pour me déplaire. Mais bien sûr il y a de la place pour l'univers techno-chimie derrière, ce qui est plutôt cool aussi ! De ce fait l'histoire est globalement hilarante et très émouvante, et puis soyons francs, bien menée. C'est une magnifique histoire sur l'amitié, le deuil. Hé, il n'y a pas d'histoire d'amour, et ça ne manque même pas (pourtant je les shipais tellement, Gogo et Fred...). Mais il y a toujours un point négatif, parce que je suis une femme chiante ; J'ai trouvé le film trop court. Il m'a laissée sur ma faim. J'aurais aimé qu'il dure au moins une demie-heure de plus. J'ai trouvé la conclusion trop rapide, j'en voulais plus. Pourtant ça dure 1 heure trois quarts à peu près, mais on ne voit pas le temps passer. Ouais, on ne s'ennuie pas. Mais j'en voulais plus ! :(

Le paragraphe tradi sur la VF & la 3D :
Côté doublage, j'ai vraiment rien eu à redire. On a la chance d'avoir Donald Reignoux (encore lui !) qui prête sa voix à Fred et de manière générale le lip-sync m'a pas choquée. Par contre bémol pour Baymax. Je n'ai pas accroché à la voix de Kyan Khojandi (désolée !!), et pour le coup je préférais l'écouter parler en VO..
Côté 3D, c'est encore une preuve que les films d'animation avec un tel graphisme sont destinés à être vus avec les lunettes ! J'veux dire, sans la 3D, c'est bien. Mais avec, ça explose dans tous les sens !!


















Et pour terminer, la musique !

Aux commandes : Henry Jackman, qui avait précédemment composé pour Les Mondes de Ralph (dont la zik est plutôt cool, d'ailleurs). Bon je vais être honnête avec vous, la BO de Big Hero 6 ne m'a pas laissé un souvenir impérissable. J'ai remarqué des passages symphoniques assez sympas mais sans plus.
En revanche, la séquence "construction d'armures" (qui correspond en fait aux séquences "test des superpouvoirs" dans les autres Marvel) était hyper rythmée par une chanson vraiment cool : Immortals, par Fallbout Boy que je vous invite à (re)découvrir ici :




Bilan sur ce film d'animation et ce que j'en ai pensé : Une histoire touchante, des personnages drôles et attachants, un univers riche et coloré... La recette simple mais parfaite pour un film qui mériterait plus de faire plus de bruit (disons qu'il souffre de sortir au cinéma le même jour que Cinquante Nuances de Conneries). Même si je suis restée sur ma faim, Big Hero 6 rejoint facilement la liste des bons Disney et je ne peux que vous conseiller d'aller le voir ! À ne pas louper, bien sûr !

PS : Restez après le générique de fin !!


À bientôt pour de nouvelles critiques ! N'hésitez pas à laisser votre propre avis sur le film dans les commentaires !


Toutes les images issus du film Les Nouveaux Héros dans cet article
sont la propriété de Walt Disney Studios Motion Pictures International